Comment la digitalisation modifie la construction mécanique ? Et quelles sont les innovations dans la technique de rectification ? Les conférences portant sur ces questions invitent ensuite à en discuter au cours du Grinding Symposium.

Une composante fixe du Grinding Symposium est l’organisation de conférences passionnantes sur des thèmes d'actualité pour notre profession. Un grand nombre d’experts renommés, issus des mondes de l’entreprise, de l’économie, de la digitalisation et de la construction mécanique sont déjà intervenus ici. Cette année encore, des conférenciers de haut niveau vous attendent.

Les exposés seront présentés en allemand ou en anglais et traduits simultanément en anglais, allemand, français et Italien.

Mercredi 8 mai 2019, à partir de 14 h

DR. DAVID BOSSHART

Homme et machine – comment nous complétons-nous au mieux ?

La manière de penser dans l’écosystème devrait remplacer celle du secteur. La numérisation et l’IA, le Cloud et l’Internet des objets créent un modèle de changement continu, qui touche tout le monde. L’homme a encore un avantage dans la course contre la machine. Cela concerne les capacités cognitives et de mécaniques de précision. Certains parlent même du retour de l’artisanat. Si un groupe nouveau ou établi est en avance dans le changement, n’est pas encore établi. Les composants humains sont donc décisifs : une bonne ou une mauvaise direction fait la différence. Nous dépendons tous de la manière dont le quotient intellectuel humain, artificiel et émotionnel fonctionne.

Dr David Bosshart est PDG de l’institut Gottlieb Duttweiler pour l’économie et la société. Les priorités du travail du philosophe doctorant sont l’avenir de la consommation, du changement sociétal, de la numérisation et particulièrement de la relation homme machine.

CHRISTOPH PLÜSS

UNITED GRINDING Digital Solutions™ – L'utilité pour le client

La numérisation dans le domaine des machines d’outillage est aussi bien un thème générationnel que technologique. Les caractéristiques de différenciation décisives des machines d’outillage modernes devront se trouver dans le domaine de l’utilisation et de manipulation intuitives. La discipline reine de la numérisation consiste à effectuer automatiquement des optimisations sur la base des données collectées et à identifier les corrélations et les modèles au moyen d’une analyse habile des données. Le succès des clients est et restera également à l'ère numérique le moteur de la motivation du UNITED GRINDING Group.

Christoph Plüss est responsable technique en chef de UNITED GRINDING Group. Il travaille pour le groupe depuis 2009 et était auparavant dirigeant F&E et directeur des techniques informatiques chez EWAG.

DR. SEBASTIAN RISI

L’inteligence artificielle : pour des machines adaptées en permanence

Basées sur des aperçus de l’intelligence artificielle, de la robotique et de la biologie, les nouvelles générations de machines peuvent être conçues, dont le corps et le cerveau artificiel ne sont pas limités à l’exécution d’une seule tâche précise, mais qui peuvent au contraire se développer, pour exécuter une série de tâches dans un environnement changeant et réel. Les agents, qui apprennent tout au long de la vie, par exemple pour la conduite autonome, vont améliorer leurs performances en permanence et actualiser leurs connaissances sans surveillance, s’adapter rapidement aux environnements imprévus et apprendre et intégrer de nouvelles tâches, sans oublier les anciennes. L’intelligence artificielle a le potentiel de modifier significativement de nombreux secteurs industriels différents, en remplaçant l’approche traditionnelle « Développer et utiliser » par l’approche évolutive itérative « Développer, utiliser et adapter ».

Le docteur Sebastian Risi est un professeur émérite du l’Université informatique de Copenhague au Danemark.

Jeudi 9 mai 2019, à partir de 9 h 30

PROF. DR. THOMAS BERGS

Surveillance des processus basée sur un système d’assistance en matière de rectification

Les développements actuels comme la customisation ou les nouveaux concepts d’entraînement dans l’automobile demandent une exécution du processus agile à l’aide des systèmes d’assistance dans la production. Le critère préalable pour cela consiste en des connaissances du processus fondamentales basées sur la physique. Pour y parvenir, les jumeaux numériques sont nécessaires. Les jumeaux numériques sont des représentations basées sur les données de composants, d’outils et de machines réels qui existent tout au long de la durée de vie de l’objet réel. Ils génèrent de grands volumes de données qui peuvent être exploitées avec les méthodes de l’intelligence artificielle sur des tendances et modèles encore inconnus et facilitent les contrôles de la qualité.

Le Professeur Ing. Thomas Bergs dirige la chaire pour la technologie des procédés de fabrication au Laboratoire des machines-outils WZL de RWTH Aix-la-Chapelle.

ROMAN RUDOLF / THOMAS SCHENK

WireDress® dans la pratique (exemples de la pratique et expériences)

Les matériaux durs à usiner et des exigences de qualité croissantes posent des défis majeurs pour une fabrication sûre. En cas de meilleures résistances de forme de la liaison, tous les profils ou presque peuvent être dressés précisément dans le domaine du μm. D’autres facteurs importants qui contribuent à la fabrication dans une plage absolue de reproductibilité inférieure à 1 μm sont une salle entièrement climatisée, un chargement et un déchargement automatisés, un outillage adapté, les techniques de mesure les plus modernes, un concept de refroidissement efficace et naturellement du personnel bien formé et motivé.

Roman Rudolf dirige le service Distribution et Assistance, Thomas Schenk dirige la Production de FISCHER AG. Le groupe, originaire de Herzogenbuchsee en Suisse, produit des systèmes de rotation comme les broches de précision, les compresseurs électriques et les têtes de fraisage.

DR. STEFAN BOHR

Rectification de haute performance… Développements marquants de diverses technologies

Une rectification de haute performance avec des performances d’enlèvement de copeaux plus élevées et de meilleures surfaces, toutes deux sont possibles si toutes les contraintes de la pièce à usiner ainsi que les exigences sont connues. La combinaison adaptée de l’outil de rectification, du grain, du processus et de la conception de la machine doit être interprétée individuellement, lors de laquelle la compréhension du processus microscopique constitue la base. L'analyse du processus de formation des copeaux du point de vue des caractéristiques du grain comme la qualité de fonctionnement au seuil et l’énergie de rectification spécifique entraîne une conception du processus appropriée. Des vitesses de coupe élevées sont dans de nombreux cas une stratégie adaptée, si l’équipement des machines pour le refroidissement et la stabilité de la situation modifiée est correctement adaptée.

Le docteur Stefan Bohr est directeur de l’ingénierie des applications et de la gestion des FEO à Saint Gobains Abrasives, fabricant mondial de moyens d’abrasifs.

DIPL.-ING. ECKHARD HOHWIELER

Potentiels et applications de l’apprentissage autonome dans l’industrie de la fabrication

Par la Surveillance des conditions des composants critiques et des mesures d’entretien adaptées, il est possible d’éviter les défaillances des machines imprévues et d’augmenter la disponibilité des installations. L’intelligence artificielle délivre des algorithmes et des méthodes pour pouvoir traiter efficacement les données du processus et les interpréter de façon utile. Les jumeaux numériques représentent toutes les données du processus de production et les rend disponibles pour la technologie de réalité virtuelle. Pour garantir une finition efficace, les systèmes de production doivent surveiller l’état d’usure des composants relatifs au fonctionnement et les adapter aux comportements en fonction de la situation.

Eckhard Hohwieler travaille en tant que responsable à l’Institut Fraunhofer pour les installations de production et la technique de construction (IPK) de Berlin.

PROF. DR. KONRAD WEGENER

Vision et développements concernant la technique des machines de rectification

Sans la technique de rectification, les technologies du futur comme l’optique, l’électronique mais également la mécanique classique sont inconcevables. Les grands axes de développement de la technique de production sont aujourd’hui les thèmes de l’industrie 4.0, l’intelligence artificielle et la transformation biologique. On se dirige donc dans l’ensemble vers une intensification de l’automatisation. Une application importante de l’intelligence artificielle est désormais également du domaine des services en termes de maintenance prédictive ou d’évaluation et d’augmentation de la précision via des algorithmes de compensation d’apprentissage autonome. Dans le futur, un travail collaboratif et intense sera indispensable entre les fabricants de machines et leurs utilisateurs pour garantir leurs intérêts réciproques en matière de sécurité et de confidentialité.

Le Prof. Dr Konrad Wegener est directeur de l’institut pour les machines-outils et la fabrication (IWE) l’université EPF de Zurich

DR. MARKUS WEISS

Des outils de rectification adaptés et des supports innovants

Seule une interaction optimale de la machine- outil, du liquide de refroidissement, du processus de conditionnement, des paramètres de réglage du processus et de l’outil de rectification permet des taux d’enlèvement de matériau élevés, une productivité élevée et des pièces usinées de haute qualité. Les propriétés géométriques et mécaniques du matériau du grain abrasif définissent essentiellement les mécanismes de formation de copeaux et ainsi la force abrasive et l’usure qui en résultent. La forme, le matériau et les propriétés mécaniques et dynamiques du support de disque abrasif influencent les comportements d’oscillation et d’amortissement du disque abrasif.

Le docteur ingénieur Markus Weiß est responsable du département de la technologie de rectification chez TYROLIT Schleifmittelwerke Swarovski KG

PROF. DR. CARSTEN HEINZEL

Les conditions d’alimentation en huile de refroidissement : la clé des performances des processus, de l’efficacité énergétique et de l’influence sur les zones périphériques dans le domaine de la rectification

Un approvisionnement en huile de refroidissement efficace de la fente de rectification permet des conditions d’enlèvement de copeaux significativement améliorées. La charge thermodynamique de la pièce à usiner peut être réduite et les performances du processus augmenter, sans nuire à la zone périphérique de la pièce à usiner. Par des buses d’huile de refroidissement à débit optimisé et une plus faible quantité d’huile de refroidissement, la consommation énergétique diminue et les systèmes de lubrification peuvent être de dimension plus réduite. Ainsi, la rentabilité du processus de rectification peut être nettement améliorée. Les exemples pratiques montrent un potentiel allant de 20 à 30 pour cent.

Le professeur et docteur en ingénierie Carsten Heinzel est vice-directeur du département des techniques de fabrication à l’institut de Leibniz pour les technologies orientées vers le matériau (IWT) et professeur honoraire à l’Université de Brême

MARC BLASER

Améliorez durablement et de façon fiable la rentabilité dans votre entreprise avec les outils liquides !

L’influence de l’huile de refroidissement sur les coûts de fabrication est dans la réalité malheureusement régulièrement ignorée. Les économies en termes d’augmentation de la productivité et d’accroissement de la qualité d’usinage correspondent à un multiple du capital investi dans les huiles de refroidissement et les huiles de rectification. Pour le vérifier, tous les points clés importants d’une analyse de situation pour les machines, le processus, la pièce à usiner et les matériaux sont retenus. Les économies sont donc plus élevées si une machine performante, stable et bien entretenue est utilisée.

Marc Blaser est PDG de Blaser Swisslube AG, un fabricant qui agit à l’international d’huile de refroidissement, qui est depuis trois générations dans la famille

Vendredi 10 mai 2019, à partir de 9 h 30

PROF. DR. WILFRIED SAXLER

Éviter les brûlures de rectification et le colmatage grâce à une alimentation ciblée en liquide de refroidissement

Pour un procédé efficace lors de la rectification, il est important d’avoir une alimentation ciblée en liquide de refroidissement. Les huiles de refroidissement remplissent différentes fonctions, par exemple le refroidissement et la lubrification de la fente de rectification et de la zone de contact. Pour ce faire, la quantité de liquide de refroidissement doit être adaptée : une quantité trop élevée fait dégorger le point de contact, une quantité insuffisante de lubrifiant entraîne des dommages thermiques sur la zone en bordure.

Le professeur Dr-Ing. Wilfried Saxler est le responsable de l’Institut pour la technique d’outils et de fabrication de l’institut universitaire technologique rhénan de Cologne

WOLFGANG VÖTSCH

Tendances du développement d’outils et leur mise en œuvre

Les normes relatives à la protection climatique ont une influence sur le développement des outils d’enlèvement de copeaux. Des modifications de la construction et de nouvelles stratégies d’usinage sont demandées. Pour l’usinage des composants légers en alliage aluminium lithium, il convient d’utiliser des fraises spéciales avec de très hautes vitesses de coupe. Les groupes de matériaux comme ISO M, qui sont très difficiles à usiner, peuvent être travaillés efficacement et de façon stable avec les fraises dynamiques. L’analyse des données de la machine en temps réel participe à la réduction du temps d’usinage par pièce et augmente la sécurité du processus ainsi que la durée de vie de la machine.

Wolfgang Vötsch est Responsable de produits Senior Fraises de Walter AG

DR. CLAUS DOLD / JAN VAN FRANKENHUYZEN

Think Laser ! sur les outils et la géométrie 3D

La finition des outils spiralés en une seule pièce sur une machine de traitement au laser est possible finir des géométries d’outils individuelles en toute autonomie. Dans une étude menée en commun, une application client de l’entreprise van Frankenhuyzen B.V. a été construite. La machine maintient dans la cellule d’automatisation un entrepôt avec des ébauches de diamètres différents. Le client peut, via une boutique en ligne, configurer et commander son outil. Cela permet une finition automatisée de petites séries ou de tailles de lots 1.

Le docteur Claus Dold dirige les innovations de processus au sein de Ewag AG et est responsable du développement des nouveaux processus d’usinage et des applications
Jan van Frankenhuyzen est propriétaire de l’entreprise van Frankenhuyzen B.V. à Lexmond aux Pays-Bas, un fabricant d’outils de haute qualité en petites séries

ACHIM KOPP

Le changement est la clé du succès : high tech et passion permettent de satisfaire les exigences les plus strictes relatives à la qualité et au service après-vente des outils.

Les hautes technologies et la bonne volonté ne suffisent pas pour répondre aux besoins en outillage en constante évolution. C’est l’interaction des facteurs techniques et des processus d’un côté et des hommes de l’autre, c’est-à-dire la direction, les employés, les clients et les partenaires commerciaux. Plus ces facteurs sont étroitement liés, plus l’interaction entre les hautes technologies et la bonne volonté, plus le changement peut être fructueux.

Achim Kopp est le dirigeant de Kopp Schleiftechnik, un fabricant d’outils de mise en copeaux pour le fraisage et le perçage des métaux et des plastiques

Page d'acceuil
Global Group
fr Change Language